Faut-il porter une ceinture de musculation ?

ceinture-musculation

Entrez dans presque n’importe quelle salle de musculation et vous y verrez quelques bodybuilders purs et durs qui préfèrent mettre une ceinture alors que d’autres non. Doit-on porter une ceinture de musculation du début jusqu’à la fin de ma séance ou uniquement pour certains exercices ?

Prévention des blessures

Bon nombre de débutants pensent qu’ils doivent aussi en porter une mais ils n’ont pas la moindre idée des modalités d’utilisation. Certains détestent s’entraîner sans ceinture. Quelle règle faut-il donc observer ? Après tout, outre le développement de la masse, la prévention des blessures est une priorité majeure pour les pratiquants de la musculation. La ceinture de musculation augmente la pression intra-abdominale en comprimant l’abdomen. Cette élévation de la pression procure une plus grande stabilité à la colonne vertébrale et aux vertèbres lombaires, ce qui se traduit par une réduction de blessures même quand on travaille avec des charges lourdes. Au vu de cela, on pourrait conclure qu’il faut porter une ceinture permanence. Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples qu’il y paraît. À l’instar de la ceinture d’entraînement, les muscles abdominaux et, à un moindre degré, les muscles du dos, forme une ceinture naturelle autour de la région médiane du corps. Quand ces muscles sont contractés, ils compriment le bas du torse, augmentant de ce fait la pression intra-abdominale et la stabilité de la colonne vertébrale. Si cette région du corps est bien développée, elle élimine quasiment le recours à une ceinture d’entraînement, sauf lors d’exercice où l’on soulève des charges maximales ou qui impliquent une compression de la colonne vertébrale comme le squat.

Un développement moindre de la ceinture abdominale

Le problème est le suivant : si on porte constamment une ceinture, le corps apprend à compter sur cet accessoire plutôt que sur les muscles pour stabiliser la colonne lors de l’effort. Les recherches ont montré que les forces exercées par les muscles de la zone abdomen-lombaire diminuent à mesure que l’on augmente la pression appliquée par une ceinture de musculation 1. Si vous abusez du port de la ceinture, vos muscles abdominaux risquent de ne pas être correctement préparés pour fournir un maintien adéquat la prochaine fois que vous en aurez besoin (mais que vous ne porterez pas de ceinture). Résultat, une aggravation du risque de lésion possible de la zone lombaire. Si vous avez un mal de dos, ou une sangle abdominale faible, demandez l’avis d’un professionnel avant de lever des charges. Une ceinture pourrait également être utile pour des exercices de développé au dessus de la tête ou ceux qui l’on exécute debout; néanmoins, il faut aussi vous astreindre à renforcer votre « corset » naturel en travaillant les abdominaux et les lombaires. À mesure que votre torse deviendra fort, réduisez l’usage de la ceinture. Une fois que votre gainage sera bien développé, vous aurez une ceinture d’entraînement permanente… et constituée de muscles. Réservez l’autre ceinture aux développés au dessus de la tête ou un tout exercice qui impose une charge conséquente à votre colonne vertébral (squat, soulevé de terre, etc.). L’utilisation d’une ceinture de musculation sera fonction de la force de la région médiane de votre corps, des exercices choisis et des charges manipulées. Mais, en s’entraînant correctement, tous les bodybuilders peuvent limiter énormément le besoin de porter une ceinture.

Partager cet article

Articles pour les curieux(euse)