Le soja pour la musculation

soja

Le soja est une source de protéine incontournable pour les pratiquants de la musculation végétariens. En plus de contenir 9 acides aminés essentiels, les isoflavones contenus dans le soja sont de puissant antioxydant. Les pratiquants de la musculation carnivores devraient donc aussi l’inclure dans leurs plan alimentaires pour profiter de ces bienfaits et de ces protéines végétales d’excellente qualité.

Le soja nuit-il au développement musculaire ?

Beaucoup d’athlètes redoutent le soja à cause des isoflavones de cette plante. Les isoflavones font partie de la famille des phyto-œstrogènes. Ces molécules ont des structures semblables à celle des œstrogènes, dont elles peuvent occuper les récepteurs cellulaires et induire un effet physiologique similaire. Ce ne sont cependant pas des hormones : elles appartiennent à la catégorie des polyphénols (et non des stéroïdes dont les œstrogènes font partie), tout comme les flavonoïdes, les tannins, les anthocyanes et les catéchines, des antioxydants que l’on trouve dans les fruits et légumes et dans le thé.

Les phyto-œstrogènes ont une activité œstrogénique 1000 fois inférieure à celle des différents œstrogènes. Les rumeurs selon lesquelles le soja provoquerait chez les hommes des effets semblables à ceux des oestrogènes sont fausses. Cette étude 1 a prouvé que des pratiquants de la musculation consommant des shakes à base de protéines de soja, deux fois par jour pendant douze semaines, ne présentaient aucune modification de leurs taux d’oestrogènes ou de testostérone; en outre, leur développement musculaire était équivalent à celui des sujets du test qui avaient pris un supplément de whey protéine.

Vous l’avez compris, il serait bien dommage de renoncer à manger du soja, car il représente une source de protéines de qualité, très rapide à digérer et très riche en divers acides aminés (il contient beaucoup d’arginine et de glutamine, ainsi que des acides aminés ramifiés tels que la leucine, l’isoleucine et la valine).

Partager cet article

Articles pour les curieux(euse)