Musculation > Communauté > Actualité > L’effet de halo

Le danger de l’effet de Halo pour les débutants en musculation

effet-de-halo

Je vais te parler dans cet article d’un sujet qui nous concerne tous : l’effet de Halo. Avant de te dire de quoi il s’agit et pourquoi il faut être prudent, je vais te raconter l’anecdote qui m’a poussé à écrire cet article.

J’étais cet après-midi en train de faire mon leg day et il y avait un jeune à côté de moi qui faisait du squat.

Il commence à faire une première flexion de jambes et je vois qu’il pousse avec les pointes de pied, ses genoux partent vers l’intérieur, et à mesure qu’il descend, son dos s’arrondit.

Un coach sportif un peu maigrichon dans la salle, voyant cette horreur lui fait une petite remarque sur son exécution et là, le jeune lui répond son argument « imparable » avec l’air de dire tu n’y connais rien : « c’est le mec super musclé de la salle qui m’a dit de faire comme ça ».

Le bodybuilder super massif a donc eu simplement sur la base de son apparence physique plus de crédibilité sur la bonne exécution d’un mouvement de musculation.

Ceci est un exemple typique de l’effet de Halo que je vais t’expliquer après ce petit test.

Question : « D’après toi, sur la photo ci-dessous, quelle est la personne la plus apte à t’aider à avoir un corps d’Apollon ? »

effet-de-halo

Comme la majorité des personnes biaisée par l’effet de Halo, tu as surement répondu le mec costaud à gauche.

Malheureusement la bonne réponse est la personne de droite, Charles Poliquin un des coachs sportifs les plus reconnus au monde.

J’aurais pu faire le même test avec d’autres bodybuilders et les meilleurs coachs ou spécialiste de la discipline, qui sont loin d’être massif et sec (Frédéric Delavier, René Même…)

Ne pas se fier aux apparences

Plus de muscle n’est pas toujours synonyme de plus de compétence en musculation.

En bodybuilding en particulier, une personne peut avoir un physique moins musclé du fait de sa génétique, mais plus de connaissance qu’une personne ayant naturellement un corps massif et s’entraînant n’importe comment (et qui finira un jour par se blesser).

Il y a aussi (et de plus en plus) les personnes avec des physiques hors norme, chargé avec toutes sortes de produits pharmaceutiques, testostérone et d’hormone de croissance entre autres.

S’il y a des personnes dont il ne faut pas boire les paroles, ce sont bien celles de ces personnes dopées. Que ce soit au niveau de l’alimentation ou de l’entraînement, rien ne peut s’appliquer à un sportif non dopé, car tout leur physique dépend majoritairement de la chimie.

Comme tu peux le voir sur la vidéo ci-dessous, même l’élite du bodybuilding n’est rien sans les stéroïdes qui vont avec.

Exemples de célèbres bodybuilders avant/après

L’effet de Halo c’est quoi ?

L’effet de Halo, c’est le fait d’attribuer à une personne que l’on ne connait pas, toute une série de caractéristiques positives, simplement avec son apparence physique.

Pour comprendre ce phénomène, je te laisse regarder cette excellente vidéo :

Que faut-il en retenir ?

Il faut être conscient que notre cerveau donnera naturellement plus de raison à une personne plus musclée au physique avantageux qu’à une personne maigre et moche (si on ne les connait pas). Nous croyons tous avoir des jugements objectifs, mais ce n’est pas le cas. Avoir une belle gueule, une belle apparence n’est pas forcément synonyme d’intelligence ou de compétence.

Sachant cela, il faut tout faire pour cultiver son esprit critique, et ne pas gober bêtement tous les conseils que l’on entend dans la vie de tous les jours.

En musculation, il ne faut donc surtout pas accorder moins d’importance aux conseils d’un coach sportif naturel, par rapport à un bodybuilder qui a réussi à être sec et massif en quelques mois, dont le physique ne dépend pas de ses compétences, mais de la chimie.

jimmy-thai

Rédigé par

Fondateur de Espace-Musculation.com

Articles pour les curieux(euse)