Les bienfaits des tomates

tomate

Le gros avantage de la tomate, c’est la multiplicité de ses utilisations, à savoir dans presque tout, depuis les rondelles sur les burgers jusqu’aux sauces douces et piquantes. Elle est facile à incorporer dans un régime mais c’est surtout sa valeur nutritionnelle qui est sa principale vertu. Son analyse montre qu’elle est une bonne source de vitamine C et A ainsi que de calcium. Son principal atout est sa richesse en lycopène, un antioxydant aux bienfaits surprenant.

Les bienfaits du lycopène

Cet antioxydant neutralise les radicaux libres, molécules hautement réactives qui endommagent les cellules. Le lycopène a aussi une efficacité remarquable contre les pathologies dégénératives et combat deux fois mieux les maladies que le bêta-carotène qui est plus connu. Les études montrent qu’une alimentation riche en tomates et en produits à base de tomates est fortement liée à une réduction du risque de certains cancers, dont ceux de la bouche, du pharynx, de l’oesophage, de l’estomac, du côlon et du rectum. Et ce n’est pas tout ! D’autres études montrent qu’en plus de prévenir la formation de tumeur, ce caroténoïde peut ralentir la formation des plaques d’athérome ou les disperser, ce qui réduit le risque de crise cardiaque.

Consommation de lycopène

Comme l’organisme ne produit pas de lycopène, celui-ci doit être apporté par l’alimentation. Les tomates cuites apportent cinq fois plus de lycopène que celles qui sont crues : la cuisson facilite la libération du lycopène contenu dans la tomate, d’où l’augmentation de la quantité absorbable. Quelques matières grasses peuvent faciliter son absorption; bien sûr, il faut veiller à ce que ces lipides.

Achat, stockage, utilisation

Les tomates mûres sont riches en vitamine C et A, en phosphore et en potassium. Elles renferment aussi des vitamines B, du fer et du bêta-carotène. Quoique faciles à trouver toute l’année, les tomates risquent de ne pas toujours être mûres. Au moment de les acheter, choisissez celles qui sont fermes, lourdes pour leur taille et ayant un bel aspect. Une fois chez vous, ne les mettez pas au réfrigérateur sauf si elles sont très mûres. Les tomates peuvent être consommées crues, utilisées dans les sauces de spaghettis, les soupes et les sauces piquantes. Vous pouvez incorporer des tomates en conserve et du jus de tomates à vos recettes. Et n’oubliez pas le ketchup : il compte aussi (5 mg de lycopène pour 30 cl).

Partager cet article

Articles pour les curieux(euse)