Le régime alimentaire pauvre en lipides pour perdre du poids

regime-pauvre-graisse

Qu’est-ce qu’un régime pauvre en lipides ?

Le régime pauvre en lipides ou à faible teneur en matières grasses est un régime qui limite considérablement la quantité de gras qu’une personne est autorisée à consommer tout au long de la journée.

Bien que ce régime puisse aider à perdre quelques kilos à court terme, il peut être dangereux pour la santé à long terme. Ainsi, il est plus souvent recommandé de faire des choix sains pour la santé, en continuant à manger de bonnes graisses, plutôt que de limiter de façon drastique l’apport en graisses quelque soit sa nature.

Si tu fais partie de ces personnes qui traquent le moindre gramme de gras, fais attention de ne pas remplacer la graisse par du sucre : cela est catastrophique pour la santé et ta tentative de perte de poids sera un échec. De ce fait, quand tu fais tes courses, méfie-toi des produits 0 % de matière grasse qui contiennent souvent plus de sucre que les versions standard afin de compenser le manque de goût.

Ceci dit, si tu manges des lentilles à la place des frites le midi, une viande blanche à la place d’un steak au dîner et que tu n’utilises aucune matière grasse supplémentaire pour la cuisson de tes aliments, oui, cela sera une stratégie saine pour perdre du poids.

Attention, même si une personne perd du poids avec un régime alimentaire pauvre en matières grasses, cela ne veut pas dire qu’elle a une bonne alimentation, ou que cette stratégie est la meilleure pour maigrir tout en restant en bonne santé. À ce sujet, lis cet article qui explique les mécanismes de la perte de poids.

Quand les scientifiques ont comparé l’efficacité de nombreux régimes dans de nombreuses études12345, les participants des études perdaient généralement plus de poids avec un régime alimentaire pauvre en glucides qu’avec un régime pauvre en graisses.

Par ailleurs, les personnes qui réduisaient la quantité de sucre bénéficiaient de plus d’avantages pour la santé, tels que des réductions significatives des triglycérides dans le sang, une diminution de l’appétit, une diminution du risque de diabète, etc.

Quels sont les avantages ?

Les avantages d’un régime pauvre en graisses sont très contestés et de nombreuses études ont montré très peu, voire aucun avantage. Par exemple, une étude menée aux États-Unis pendant huit ans sur près de 49 000 femmes a trouvé qu’un régime à faible teneur en matière grasse n’apporte aucun bénéfice pour la santé, et aucun effet sur le cancer du sein, le cancer colorectal et les maladies cardiaques.

Une autre étude publiée en octobre 2015 dans la revue The Lancet Diabetes & Endocrinologie, a conclu que les régimes pauvres en graisses ne sont d’aucune utilité pour la perte de poids à long terme. Le seul avantage trouvé parmi les centaines d’études à ce sujet serait la limitation des bouffées de chaleur6 durant la ménopause.

Quels sont les risques ?

Avec les connaissances actuelles, il n’existe plus aucun professionnel de la santé qui recommanderait un régime alimentaire pauvre en graisse pour une personne saine qui souhaiterait simplement perdre du poids. La raison est simple : le corps a besoin de lipides pour fonctionner. Si tu élimines trop de graisses, il peut y avoir de graves conséquences pour la santé.

  • Les vitamines A, D, E et K sont liposolubles, ce qui signifie qu’elles pénètrent dans l’organisme avec les graisses.
  • Des carences vitaminiques peuvent donc se produire. Ces vitamines sont nécessaires pour la santé de ta peau, des os, le système cardiovasculaire, etc. La vitamine D a elle seule a un rôle dans des centaines de fonctions dans l’organisme.
  • Le cerveau est un organe qui a aussi besoin de matière grasse pour fonctionner, si le déficit est trop important, des problèmes au niveau de la santé mentale7 comme la dépression peuvent être déclenché.
  • Les matières grasses sont également utilisées pour fabriquer les hormones, ces messagers chimiques qui assurent l’équilibre des fonctions et la survie du corps humain.

Si tu as lu notre dossier spécial lipides, tu sais que certaines graisses sont excellentes et vitales, car l’organisme ne sait pas les fabriquer. Par exemple, les omégas-3 contenus dans les graisses de poissons, les graines de lin et les oléagineux, ont de nombreux avantages pour la santé. Parmi les bonnes graisses importantes pour la santé, on retrouve aussi les acides gras monoinsaturés présents dans l’huile d’olive, les avocats, l’huile de noix de coco.

À propos des autres graisses, elles ne sont pas si mauvaises qu’on le pense, que ce soit le beurre, la crème ou d’autres types de graisses provenant d’animaux. Il faut juste ne pas en abuser.

Quelle quantité de graisse enlever ?

Les professionnels de la nutrition suggèrent que les adultes en bonne santé devraient généralement consommer entre 30 et 38 % de graisses alimentaires sur la quantité totale des calories quotidiennes. Donc, si une personne doit manger 2000 calories par jour, 700 calories peuvent provenir des graisses alimentaires (1 g de lipide = 9 kcal), ce qui équivaut à 77 grammes de matières grasses par jour. La limite minimale que les scientifiques recommandent étant à 30 %, ne descends pas en dessous afin d’assurer un fonctionnement normal de ton organisme. Cela représente environ 20 g de lipides en moins par jour, par rapport à la limite haute (38 %).

À lire aussi

Le régime sans gluten est-il vraiment utile ? Découvre la vérité dans notre dossier régime sans gluten. Connais-tu les avantages et les risques de manger comme nos ancêtres ? Pour tout savoir, lis notre article sur le régime paléo. Si tu cherches un excellent régime bénéfique pour la santé, lis notre article sur le régime méditerranéen.

Références

  1. A Randomized Trial Comparing a Very Low Carbohydrate Diet and a Calorie-Restricted Low Fat Diet on Body Weight and Cardiovascular Risk Factors in Healthy Women.
  2. A Low-Carbohydrate, Ketogenic Diet versus a Low-Fat Diet To Treat Obesity and Hyperlipidemia: A Randomized, Controlled Trial.
  3. Comparison of energy-restricted very low-carbohydrate and low-fat diets on weight loss and body composition in overweight men and women.
  4. Comparison of a Low-Fat Diet to a Low-Carbohydrate Diet on Weight Loss, Body Composition, and Risk Factors for Diabetes and Cardiovascular Disease in Free-Living, Overweight Men and Women.
  5. The effects of a low-carbohydrate ketogenic diet and a low-fat diet on mood, hunger, and other self-reported symptoms.
  6. Differential Association of Modifiable Health Behaviors with Hot Flashes in Perimenopausal and Postmenopausal Women.
  7. Role of omega-3 fatty acids in the treatment of depressive disorders: a comprehensive meta-analysis of randomized clinical trials.

Ton avis nous intéresse

Régime pauvre en graisse
5 (100%) 10 votes

Articles pour les curieux(euses)