Pourquoi éviter la prise de masse

probleme-prise-de-masse

Mettons les choses au claire, vous êtes nombreux à confondre prise de masse et prise de muscle. Pas besoin d’utiliser ou d’inventer des tas d’expression qui ne veulent rien dire comme prise de masse sèche ou prise de masse propre, etc. Avec le terme de « prise de masse », les pratiquants de la musculation sont les seuls à bien utiliser la langue française et à ne pas confondre « masse » et « poids ». Le poids étant la force exercée sur un corps du fait de la pesanteur. Il est exprimé en newton. La masse, elle, est directement liée à la quantité de matière que contient un corps. Elle est exprimée en kilogramme. La prise de masse c’est quoi ? C’est simplement le faite de prendre des kilogrammes supplémentaires sans distinguer la prise de graisse ou la prise de muscle. Malheureusement la graisse étant plus facile à prendre que le muscle, lorsque l’on fait une prise de masse, on prend plus de graisse que de muscle. Jusque-là tu me suis ?

Pour les personnes qui veulent prendre du muscle, utilisez le terme « prise de muscle », tout simplement. Le terme de prise de masse devrait être réservé aux personnes anorexiques par exemple qui ont besoins de prendre de la masse, quelle qu’elle soit.

Fondamentalement, la prise de masse en musculation (dirty bulk) consiste à se gaver comme une oie pour faire monter les chiffres de la balance. La prise de muscle est une démarche plus réfléchie qui consiste à étudier et ajuster ses besoins alimentaires en fonction de différents paramètres (entraînement, repos, métabolisme de base, génétique, etc.) afin de prendre le maximum de muscle et un minimum de graisse.

Les problèmes liés à la prise de masse

Comme on vient de le voir ensemble, si tu manges en grande quantité et de façon non réfléchie (prise de masse), tu vas très vite prendre de la graisse et cela va être le point de départ de nombreux problèmes qui seront difficiles à résoudre (naturellement).

Des problèmes de peau

On commence par un problème simple à comprendre. Tu es débutant et tu rêves d’avoir un corps d’athlète pour l’été prochain. Tu as lu le dernier programme de prise de masse à 4000 kcal du dernier Flex magazine et tu te décides de te lancer corps et âme pour atteindre ton objectif : un corps d’Apollon en quelques semaines. Que va-t-il se passer ? Une petite prise de muscle, une plus grosse prise de graisse (génial tu pourras enfin remplir les manches de ton tee-shirt) mais ce n’est pas tout. Tu auras très certainement des vergetures un peu partout sur tout le corps. Que sont les vergetures ? Ce sont des cicatrices de couleur rouge violacée, causées par le déchirement de la peau suite à une prise de masse importante. Rien de grave, mais si tu es en quête d’un corps esthétique, ces vergetures peuvent faire tache… Ce problème est très rare avec une véritable prise de muscle, car c’est une entreprise plus longue qui laissera le temps à ta peau de s’adapter.

Un autre problème, bien que rare, mais non négligeable, est la création d’une surface de peau supplémentaire qui sera de la peau excédentaire au moment de la sèche. Si tu fais une prise de masse très importante (à partir de 10 kilos), tu risques après un régime amaigrissant d’avoir une peau flasque, une peau distendue formant des sortes de bourrelets de peau. Une fois acquise, cette peau en plus reste et tout dépend de la quantité mais si tu veux te débarrasser d’une grande quantité de peau, il faudra passer par la case chirurgie.

Des problèmes hormonaux

Leptine

Pour bien comprendre cette partie, il faudra que tu aies au préalable lu cet article sur la leptine. Après avoir lu cet article, tu comprendras que la prise de graisse causée par une prise de masse dérègle les mécanismes de régulations de l’appétit. Plus tu augmentes ta quantité de graisse corporelle et plus ton cerveau considère que tu as de plus en plus besoin de manger. C’est donc le début d’un cercle vicieux, car si au début tu te forçais à manger pour prendre de la masse (alors que tu n’avais pas faim), ton cerveau finira par la suite à te demander la même chose : manger toujours plus alors qu’il n’a pas forcément besoin de ces apports caloriques. Quand on sait que la leptine est liée à la dopamine (hormone de récompense du cerveau), il devient très difficile d’envisager de moins manger. Cela revient à demander à une personne accro à la drogue de se sevrer. Pour illustrer tout ça, je te conseille si tu ne l’as pas encore vu de regarder le film Super Size Me dans lequel un américain moyen décide de manger d’énorme quantité de nourriture (et uniquement du mac do) pendant 1 mois. Alors qu’au début du film, il a vraiment beaucoup de mal à finir son repas, il devient à la fin complément accro à la bouffe et éprouve le besoin de manger de plus en plus. Voici la bande-annonce du film.

Pour éviter de tomber dans une dépendance à la nourriture, ne fais pas de prise de masse et focalise toi sur une prise de muscle.

Œstrogène

Les adipocytes ou cellules graisseuses contiennent une enzyme appelée aromatase, qui convertit la testostérone en œstrogène. Plus tu auras un taux de masse grasse important et plus tu auras un taux d’œstrogène élevé et un taux de testostérone faible. Qui dit moins de testostérone, dit moins de masse musculaire, et plus de graisse : c’est le début d’un cercle vicieux qui peut avoir de graves conséquences sur le système hormonal, avec de la fatigue, un élargissement de la prostate, des problèmes de fertilité, de gynécomastie, etc.

Des problèmes d’adiposité

L’adiposité 1 c’est le développement excessif du tissu graisseux. Les adipocytes (aka cellules graisseuses) peuvent emmagasiner une quantité limitée de triglycérides. On appelle cela une hypertrophie graisseuse. Tu trouveras un beau schéma d’adipocyte dans cet article. Une fois que les cellules graisseuses ont atteint leurs limites de taille, le corps a besoin de fabriquer d’autres cellules graisseuses. Ce phénomène de création est appelé hyperplasie. C’est ce qui se passe pendant une prise de masse : le corps a tellement de graisse excédentaire qu’il est obligé de fabriquer d’autres cellules graisseuses. Ceci est un énorme problème. En effet, plus tu as de cellules graisseuses, plus il sera facile pour ton corps de conserver la graisse dans le futur. Et malheureusement une fois que tu as fabriqué ces cellules graisseuses supplémentaires, il n’y a pas de retour en arrière possible. Les conséquences de tes futurs écarts alimentaires ne seront plus les mêmes, car ton corps sera beaucoup plus préparé à stocker le moindre gramme de lipide.

Conclusion

Ne surtout pas essayer d’imiter les bodybuilders dans leurs programmes car la plupart utilisent des produits dopants afin de transformer le maximum de calories ingérées en muscle et non en graisse. Si tu souhaites obtenir un corps d’athlète, il faudra t’armer de patience, de volonté et de persévérance. Tous ceux qui te promettent des kilos de muscles en quelques semaines sont des menteurs (ou des ignorants), des vendeurs de rêves ou arnaqueurs qui profitent de ta naïveté pour s’enrichir.

Les lectures que je te conseille

Si tu es débutant, je te conseille de lire l’article comment prendre du muscle ainsi que les paramètres en musculation. Un autre article indispensable à lire et à comprendre pour se muscler : la récupération musculaire avec le sommeil qui est le moment où le corps répare les muscles qui ont été endommagés pendant l’entraînement.
jimmy-thai

Rédigé par

Fondateur de Espace-Musculation.com

Partager cet article

Articles pour les curieux(euse)