5 bienfaits exceptionnels du Matcha (thé vert en poudre) sur la santé

matcha-the-vert

Tu as probablement entendu dire que boire du thé vert est bon pour la santé…

Mais est-ce qu’il y aurait quelque chose qui ressemble au thé vert, et qui serait 100 fois plus sain ? Eh bien oui, cela existe… Ça s’appelle le Matcha.

Techniquement, le Matcha est du thé vert. Cependant, lorsque tu le consommes, tu obtiens environ 100 fois plus de nutriments, phytonutriments, tanins et d’antioxydants que les thés verts traditionnels. Ça a l’air plutôt intéressant non ?

Qu’est-ce que le matcha ?

Le Matcha est le résultat d’un thé vert japonais finement moulu. Il contient environ 130 fois plus d’antioxydants que le thé vert traditionnel.

Comment est-ce possible ?

Simple.

Tu vois, quand tu bois du Matcha, tu consommes toute la feuille de thé. Cela signifie que tu absorbes l’ensemble des nutriments qu’elle renferme.

Lorsque tu bois du thé vert (infusé dans de l’eau chaude), seule une petite quantité de ces éléments nutritifs se répand dans l’eau.

On se demande bien pourquoi on boit du thé vert ordinaire…

Les bénéfices sur la santé sont largement attribués à plusieurs flavonols et dérivés de flavonols, qui appartiennent à un groupe de molécules appelées catéchines. Ceci est la raison pour laquelle on retrouve parfois la teneur en catéchines sur les emballages du thé vert.

Il existe quatre principaux types de catéchines dans le thé vert :

  1. Épigallocatéchine gallate (EGCG)
  2. Épicatéchine (EC)
  3. Épicatéchine gallate (ECG)
  4. Épigallocatéchine (EGC)

Bien que ces catéchines (en particulier l’EGCG) soient considérées comme les principaux responsables des nombreux bienfaits du Matcha, il existe deux autres éléments importants qui méritent une mention honorable :

  1. La caféine (théine) : un stimulant du système nerveux central.
  2. La théanine : une molécule relaxante.

Bien qu’aucune de ces 2 substances n’ait d’effets particulièrement bénéfiques en soi, lorsqu’elles sont combinées, elles sont en fait synergiques. Nous verrons donc pourquoi l’association caféine et théanine est si spéciale, mais avant cela, parlons d’abord de l’EGCG.

Épigallocatéchine gallate (EGCG)

L’épigallocatéchine gallate, plus communément appelée EGCG, a été au cœur de plusieurs des études menées sur le thé vert. Bien qu’il ne s’agisse que d’une des nombreuses molécules présentes dans le Matcha, elle est l’unique responsable de plusieurs de ses bienfaits.

foodspring-texte

En moyenne, le Matcha contient plus de 130 fois la quantité d’EGCG que le thé vert infusé.

Il faudrait donc boire une centaine de tasses de thé vert infusé pour obtenir suffisamment d’EGCG pour que cela ait les mêmes effets sur le corps.

Mais alors, comment agit l’EGCG et pourquoi est-il si importante ?

En plus d’être un puissant antioxydant, l’EGCG bloque l’enzyme Catéchol-O-Methyltransférase1 (COMT) qui est responsable de la dégradation des neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline et l’adrénaline.

Cela se traduit par une augmentation des taux de ces neurotransmetteurs clés, qui régulent des choses comme :

  • La concentration
  • L’humeur
  • La motivation

Et ces effets peuvent être encore plus accentués par la caféine qui déclenche la libération de certains de ces mêmes éléments.

Il existe d’autres catéchines similaires trouvées dans le Matcha qui réduisent également l’action du COMT, mais l’EGCG est de loin la plus puissante2.

Théanine

La théanine est un acide aminé unique que l’on trouve uniquement dans le thé vert. On pense que c’est ce qui explique pourquoi le thé vert, bien qu’il contienne une bonne quantité de caféine, n’est pas particulièrement stimulant.

À elle seule, la théanine possède des propriétés anti-anxiété et calmante. Et contrairement à de nombreuses autres substances « relaxantes », la théanine ne provoque pas de somnolence.

Comme la théanine se trouve naturellement aux côtés de la caféine dans le thé vert, de nombreuses recherches ont examiné l’interaction de ces deux molécules.

Curieusement, il a été démontré que la théanine améliore les performances cognitives de la caféine tout en réduisant les effets secondaires négatifs tels que la nervosité et l’anxiété.

La théanine donc est la raison pour laquelle le Matcha, bien que contenant une bonne quantité de caféine, est énergisant et apaisant en même temps.

the-vert-matcha-bienfaits

Quels sont les bienfaits du Matcha ?

Les gens boivent du thé vert depuis des milliers d’années en raison de ses bienfaits pour la santé. L’idée que c’est « bon pour la santé » n’est pas nouvelle. Il n’en reste pas moins qu’il est intéressant de voir que la science moderne valide un grand nombre de ces prétendus avantages.

Le matcha favorise la combustion des graisses

La raison la plus populaire pour laquelle les gens boivent du Matcha ou utilisent des suppléments de thé vert est peut-être pour stimuler le métabolisme.

Une étude publiée en 2010 dans l’English Journal Of Clinical Nutrition a révélé que la supplémentation en EGCG augmentait les taux d’oxydation des graisses. Par ailleurs, l’EGCG a également accentué l’augmentation de l’oxydation des graisses causée par la caféine, indiquant que les deux peuvent être synergiques pour la combustion des graisses.

Des résultats similaires ont également été observés dans d’autres études34.

Cependant, augmenter l’oxydation des graisses est une chose. C’en est une autre de faire perdre du poids à long terme. Que dirais-tu d’études à plus long terme ?

Une étude5 a révélé qu’une consommation élevée de catéchine (sous forme de thé vert) a entraîné une perte moyenne de 1,2 kg sur 3 mois. Lorsque les catéchines du thé vert ont été associées à une activité physique, une autre étude6 a relevé une perte de poids de 2,2 kg sur 12 semaines.

Une méta-analyse ayant compilé les données de 49 études différentes, notamment de l’impact des catéchines du thé vert sur la perte de poids et l’obésité, a conclu que la consommation de catéchines du thé vert peut entraîner une perte de poids d’environ 1,2 kg en 12 semaines.

Il a également été démontré que les catéchines du thé vert sont plus efficaces pour favoriser la perte de poids lorsqu’elles sont associées à la caféine, comme dans le Matcha.

« Grâce à l’association de la caféine et de l’EGCG, le Matcha est un excellent moyen de brûler les graisses. »

Le matcha augmente le niveau d’énergie

Il existe un mécanisme par lequel le Matcha permet d’augmenter la vivacité et la vigilance.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le Matcha est riche en EGCG, une molécule qui empêche la dégradation des catécholamines comme la Noradrénaline. Bien qu’il soit possible que l’EGCG du Matcha puisse amplifier les effets de la noradrénaline produite de façon endogène, le Matcha contient aussi de la caféine.

La caféine seule déclenche la libération de catécholamines telles que la noradrénaline et la dopamine qui sont principalement responsables de l’augmentation de la vigilance et de la concentration que l’on recherche avec la caféine. Combiné à l’EGCG, les effets stimulants de la caféine sont amplifiés.

Pour couronner le tout, le Matcha contient également de la Théanine, un acide aminé relaxant qui augmente les effets bénéfiques de la caféine tout en réduisant ses aspects négatifs (comme la nervosité et l’anxiété, etc.).

Autres bienfaits du Matcha

  • Augmente les fonctions cognitives7.
  • Protège contre les maladies cardio-vasculaires89.
  • Augmente la quantité d’oxyde nitrique 10.

Comment préparer le matcha ?

Il existe plusieurs façons de préparer le Matcha. Traditionnellement, le Matcha est préparé en fouettant 1-2 cuillères à café de poudre avec une petite tasse d’eau bouillante (idéalement chaude à 75°C).

Si la consistance de ton Matcha ne te préoccupe pas, et que tu veux juste obtenir ses bienfaits pour la santé, tu as d’autres options.

Tu peux simplement mélanger 1-2 cuillères à café de poudre de Matcha avec de l’eau froide et la boire. C’est en fait ce que je fais, car je me fiche du goût (que je n’ai pas la chance d’apprécier). L’inconvénient est l’apparition de morceaux de poudre de Matcha (mais pour une personne qui est habituée à boire des shakes de protéines, cela ne devrait pas gêner plus que ça).

Une autre façon simple d’en consommer consiste à le prendre sous forme de capsules. Sous cette forme, il contient les mêmes phytonutriments, donc cela peut être une bonne option si tu n’es pas vraiment un amateur de thé, mais que tu veux quand même bénéficier de ses avantages pour la santé.

À savoir que dans la cuisine japonaise, il n’est pas rare de trouver du matcha dans les ingrédients des gâteaux et desserts : chiffon cake, taiyaki, mochi, melon pan, doriyaki et même les kit kat.

La qualité du Matcha est importante

Tous les thés ne sont pas égaux. Certains thés sont de meilleure qualité que d’autres. N’importe quel amateur de thé pourra te le dire. Et le Matcha ne fait pas exception. Il peut être parfois difficile de distinguer le bon du mauvais, mais voici en général les caractéristiques d’un bon Matcha :

  • La couleur : un vert vif.
  • Le parfum : une odeur fraîche.
  • Le goût : pas amer, riche en arômes.

Combien y a-t-il de caféine dans le Matcha ?

Une cuillère à café de Matcha contient entre 30 et 60 mg de caféine et environ 20 mg de théanine.

champs-de-the-vert

Comment fabrique-t-on du matcha ?

Le Matcha est cultivé à partir de la même plante que le thé vert et le thé noir, Camellia sinensis. Comme le thé ordinaire, la qualité du Matcha est influencée par plusieurs facteurs (si cela t’intéresse, voici un article la plantation de thé).

À savoir qu’entre 4 et 6 semaines avant la récolte, les producteurs protègent les plantes du soleil. Cela peut sembler étrange, car on nous a tous appris que « les plantes ont besoin de la lumière du soleil », mais c’est en fait quelque chose d’utile.

Selon les méthodes de culture traditionnelles, qui remontent à plus de 1000 ans, le fait de cacher les plantes du soleil vers la fin de la croissance permet à la plante de produire davantage de goût et de nutriments essentiels.

Le thé Gyokuro, considéré comme « le roi des thés » fait partie de ces thés ombragés.

Concernant la richesse en nutriments, il s’avère que cela a été confirmé dans une étude récente11 : il a été démontré que l’ombre augmente la quantité d’EGCG, de caféine et de chlorophylle.

Après la récolte, les feuilles sont traitées à la vapeur puis séchées afin d’éviter l’oxydation et de conserver leur couleur verte brillante.

La façon dont les feuilles sont séchées a le plus grand impact sur le produit fini.

Dans une étude réalisée en 201612, des chercheurs ont testé plusieurs techniques courantes de séchage des feuilles de thé et mesuré différentes teneurs en :

  • Flavonoïdes
  • Contenu phénolique
  • Chlorophylle
  • Vitamine C

Ce qu’ils ont découvert, c’est que les différentes méthodes de séchage des feuilles ont donné lieu à de grandes variations dans la composition des feuilles.

Bref. Après séchage, les tiges sont ensuite séparées des feuilles pour former du Tencha. Le Tencha est un type de thé vert non raffiné, connu pour sa richesse en nutriments.

La dernière étape de la production de Matcha est le broyage du Tencha, qui est maintenant bien sec, en une poudre très fine. Cette poudre fine et verte, c’est du Matcha !

Que faut-il retenir ?

Si tu aimes le thé vert et que tu n’as pas encore essayé le thé Matcha, qu’est-ce que tu attends ?! Comparé au thé vert, le Matcha contient beaucoup plus d’antioxydants et de phytonutriments. Et en termes d’effets bénéfiques sur la santé, il est nettement supérieur à tous les autres types de thé que l’on peut consommer.

jimmy-thai

Rédigé par

Fondateur de Espace-Musculation.com

Livres recommandés

Références

  1. O-Methylation of tea polyphenols catalyzed by human placental cytosolic catechol-O-methyltransferase.
  2. Enzymology of methylation of tea catechins and inhibition of catechol-O-methyltransferase by (-)-epigallocatechin gallate.
  3. Efficacy of a green tea extract rich in catechin polyphenols and caffeine in increasing 24-h energy expenditure and fat oxidation in humans.
  4. Recent findings of green tea extract AR25 (Exolise) and its activity for the treatment of obesity.
  5. Effects of catechin enriched green tea on body composition.
  6. Green tea catechin consumption enhances exercise-induced abdominal fat loss in overweight and obese adults.
  7. Green tea consumption and cognitive function: a cross-sectional study from the Tsurugaya Project 1.
  8. Tea consumption enhances endothelial-dependent vasodilation; a meta-analysis.
  9. Green tea polyphenols: novel and potent inhibitors of squalene epoxidase.
  10. Tea flavanols inhibit angiotensin-converting enzyme activity and increase nitric oxide production in human endothelial cells.
  11. Metabolomic analysis of the effect of shade treatment on the nutritional and sensory qualities of green tea.
  12. Evaluation of seven different drying treatments in respect to total flavonoid, phenolic, vitamin C content, chlorophyll, antioxidant activity and color of green tea (Camellia sinensis or C. assamica) leaves.

Articles pour les curieux(euses)