Les propriétés et les bienfaits de l’huile de coco pour la santé

huile-de-coco

L’huile de coco (aussi appelée huile de coprah) est une huile végétale, obtenue grâce au pressage de la chair blanche séchée (pulpe) du fruit du cocotier. En ressort une huile de coco vierge non raffinée. C’est l’un des rares aliments qui peut être classé dans la catégorie des superaliments.

À ce jour, plus de 1 500 études montrent que l’huile de coco est l’un des aliments les plus sains de la planète.

Les avantages et les utilisations de l’huile de coco sont innombrables. Ils vont de l’aide à la perte de poids, au soutien de la fonction cérébrale, au maintien d’une peau en bonne santé et bien plus encore.

Quelle est sa composition nutritionnelle ?

L’huile de coco est composée d’un mélange de graisses saturées saines (oui cela existe), monoinsaturées et polyinsaturées. 100 g d’huile de coco apporte 100 g de lipides dont :

  • 87 g d’acides gras saturés (acide caproïque, caprylique, capricien, laurique, myristique, palmitique et stéarique)
  • 6 g d’acides gras monoinsaturés (acide oléique)
  • 1,8 g d’acides gras polyinsaturés (acide linoléique)

Pour information, une cuillère à soupe d’huile de coco apporte 117 calories / 13,6 g de lipides.

À savoir : cette huile est liquide à température ambiante, elle devient solide en dessous de 24 °C.

Autre fait intéressant, si beaucoup d’huiles supportent mal la chaleur, l’huile de noix de coco vierge la supporte très bien grâce à sa forte teneur en acides gras saturés qui la rendent très stable. Elle est donc parfaite à utiliser dans les wok pour réussir des poêlées de légumes par exemple, ou comme substitut du beurre dans des recettes de pâtisseries.

L’huile de coco étant très riche en triglycérides à chaînes moyennes (TCM), elle est un des aliments stars des personnes qui suivent un régime cétogène.

En effet, les TCM sont rapidement transformés dans le tube digestif en acides gras à chaînes moyennes (AGCM). Ces derniers (essentiellement de l’acide octanoïque, de l’acide caprique et l’acide laurique) passent rapidement dans le sang, puis dans les cellules dans lesquelles ils sont convertis en corps cétoniques (forme d’énergie utilisée par le corps en absence de glucose).

cuillere-huile-noix-de-coco

Quels sont les bienfaits de l’huile de coco ?

Les principales caractéristiques de cette huile végétale sont les suivants :

  1. Très facile et rapide à digérer.
  2. Rarement mise en réserve sous forme de graisse.
  3. Antimicrobienne et antifongique.
  4. De petite taille, elle possède une forte perméabilité cellulaire permettant d’apporter de l’énergie rapidement.
  5. Métabolisée par le foie pour être transformée en énergie (au lieu d’être stockés sous forme de graisse).

Cela ne s’arrête pas là, voici les nombreux autres bienfaits révélés par de nombreuses études médicales et scientifiques.

Prévient des maladies cardiaques

L’huile de coco contient des graisses saturées saines. Ces dernières permettent de diminuer les facteurs de risque des maladies cardiaques. Tu as surement entendu dire au moins une fois que les graisses saturées étaient mauvaises pour le cœur ou les artères.

Ceci est un concept qui appartient au passé.

On sait de nos jours que les problèmes d’athérosclérose par exemple sont liés directement à la surconsommation de sucre. Ce dernier est responsable d’un phénomène d’inflammation dans tout le corps. Au niveau des artères, des graisses se déposent sur ces zones inflammées, formant les fameuses plaques d’athérome. Le problème des maladies cardiaques n’est donc pas directement lié à la consommation de lipides, mais d’un excès de sucre.

Une petite anecdote, les plus gros consommateurs de graisses saturées dans le monde et les personnes qui consomment le plus d’huile de coco, sont le peuple Tokelau qui vit dans le Pacifique Sud. Une étude scientifique entière leur a été dédiée et elle révèle que la population vivant sur cette île est en excellente santé 1. Pour information, 60 % de leurs calories consommées proviennent des noix de coco.

Un petit rappel, les personnes qui suivent un régime méditerranéen (riche en graisses) sont celles qui ont le moins de maladies cardiaques.

Pour en revenir à l’huile de coco, celle-ci permet aussi d’augmenter le « bon » cholestérol HDL dans le corps, mais aussi d’aider à convertir le « mauvais » cholestérol LDL en une forme moins nocive 2. Dans une étude menée chez 40 femmes, publiée dans le journal Lipids en juillet 2009 3, l’huile de coco a entraîné une réduction du cholestérol total et LDL, tout en augmentant le HDL.

Aide à brûler plus de graisse

L’obésité est actuellement l’un des plus grands problèmes de santé au monde.

Bien que certaines personnes pensent que l’obésité n’est qu’une question de calories, d’autres (comme moi) pensent que les sources des calories sont également importantes.

huile-vierge-noix-de-coco-la-tourangelleC’est un fait, les différents aliments affectent le corps et les hormones de façons différentes. À cet égard, une calorie n’est pas une calorie.

Les triglycérides à chaîne moyenne (MCT) de l’huile de coco peuvent par exemple augmenter le nombre de calories que tu brûles par rapport à la consommation de la même quantité d’une autre graisse 4 5.

Dans ce sens, une étude a révélé que 15 à 30 grammes de MCT par jour ont augmenté les dépenses énergétiques de 5 % sur 24 heures, soit environ 120 kcal par jour 6.

Huile de coco et testostérone

Ce qui rend l’huile de coco différente de beaucoup d’autres sources de graisses saturées (graisses animales, oeufs, beurre, lard) est le fait que la grande majorité des acides gras sont des MCT (triglycérides à chaîne moyenne), terme pour décrire un acide gras qui contient de 6 à 12 chaînes de carbone.

Comme on vient de le voir, les MCT sont métabolisés différemment de beaucoup d’autres graisses, puisque le corps les transmet directement au foie qui les utilise instantanément comme énergie ou les convertit en corps cétoniques. Cette propriété unique des MCT permet d’augmenter le métabolisme de base.

Puisque l’huile de coco est principalement composée de lipides saturés (et que les graisses saturées sont considérées comme le meilleur type de graisse pour une augmentation de la production de testostérone) il est logique de penser que l’huile de coco serait plutôt bonne pour la production de testostérone.

La capacité des huiles de coco pour augmenter le statut antioxydant du corps et ces effets prothyroïdiens suggéreraient également que cette huile serait intéressante avec un régime pour augmenter la testostérone.

Bien qu’il n’y ait pas d’études disponibles de l’effet des huiles de coco sur le taux de testostérone des hommes, il existe des études complètes sur des rats mâles (qui partagent des systèmes de reproduction pratiquement identiques aux humains).

Il est prouvé par exemple que l’huile de noix de coco (en grande partie grâce à ses effets antioxydants) est capable de limiter le stress oxydatif dans les testicules et, par conséquent, de protéger la testostérone contre les dommages oxydatifs 7.

Lorsque quatre groupes de rats mâles ont été nourris avec des régimes contenant soit de l’huile de soja, de l’huile de noix de coco, de l’huile de pépins de raisin, ou de l’huile d’olive, les chercheurs ont noté que l’activité des enzymes clés nécessaires à la production de testostérone (3-β-HSD and 17-β-HSD), étaient significativement plus élevés dans les groupes huile d’olive et huile de noix de coco. Les taux de testostérone ont également été nettement plus élevés parmi les rongeurs qui ont consommé de l’huile d’olive ou de l’huile de coco 8.

Dans une étude 9 où des rats ont reçu une combinaison de calcium, vitamine D et de bore avec de l’huile de canola, de l’huile de tournesol, du canola + huile de tournesol ou de l’huile de coco, le groupe recevant de l’huile de coco a obtenu des taux de testostérone significativement plus élevés que les groupes qui avaient reçu d’autres huiles.

Dans une autre étude 10 où 6 groupes de 8 rats ont été nourris avec six sources de graisse différentes: huile de sésame, tournesol, huile de poisson, olive, du saindoux de porc ibérique ou l’huile de noix de coco, il a été observé que le groupe qui a reçu de l’huile de coco et de lard ibérique avait des taux de testostérone significativement plus élevés que les autres groupes.

Réduit la faim et aide à moins manger

huile-vierge-coco-jardin-bioUne caractéristique intéressante de l’huile de coco est qu’elle peut réduire la faim. Cela est lié à la façon dont les acides gras sont métabolisés, car les corps cétoniques peuvent avoir un effet « réducteur d’appétit » 11.

Dans une étude, des quantités variables de triglycérides à chaîne moyenne et longue ont été proposées à 6 hommes en bonne santé. Les hommes qui mangeaient le plus de MCT mangeaient en moyenne 256 calories en moins par jour 12.

Une autre étude menée sur 14 hommes en bonne santé a montré que ceux qui consommaient le plus de MCT au petit-déjeuner mangeaient moins de calories au déjeuner 13.

Traite les infections urinaires et rénales

L’huile de coco est utilisée depuis de nombreuses années en tant qu’alicament pour soigner les infections des voies urinaires (IVU) et les infections rénales. La noix de coco contient un antibactérien puissant particulièrement efficace pour éliminer les bactéries responsables des infections urinaires : près de 50 % des acides gras sont des acides lauriques à 12 atomes de carbone.

Lorsque l’acide laurique est digéré, il forme une substance appelée monolaurine. Cet acide gras peut tuer les agents pathogènes nocifs comme les bactéries, les virus et les champignons.

Pour faire simple, ils détériorent le revêtement lipidique des bactéries, ce qui finit par les tuer. À titre d’exemple, cette substance permet de lutter contre des bactéries très résistantes comme le staphylocoque doré 14 ou le champignon Candida 15.

À savoir que l’eau de coco est également bénéfique pour les reins grâce à son effet diurétique bénéfique pour la prévention des calculs rénaux.

Peut réduire les crises d’épileptique

Le régime cétogène est connu pour traiter divers troubles neurologiques.

L’application thérapeutique la plus connue de ce régime est le traitement de l’épilepsie résistante aux médicaments chez les enfants 16.

Ce régime consistant à manger très peu de glucides et de grandes quantités de graisses, entraîne une augmentation considérable des concentrations de cétones dans le sang. Pour des raisons très techniques au niveau physiologique, la diète cétogène peut réduire considérablement le taux de convulsions chez les enfants épileptiques, même chez ceux qui n’ont pas de résultat avec différents types de traitements.

Étant donné que les MCT dans l’huile de coco sont directement transportés par le foie et transformés en cétones, ils sont souvent utilisés chez les patients souffrant d’épilepsie pour induire un état de cétose et éviter les crises 17 18.

huile-noix-de-coco-liquide-solide

Traitement naturel de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la cause la plus fréquente de démence dans le monde et se produit principalement chez les personnes âgées. Chez les patients atteints d’Alzheimer, certaines parties du cerveau semblent avoir une capacité réduite à utiliser les glucides en tant que source d’énergie.

La digestion des TCM par le foie crée des cétones/corps cétonique facilement utilisable par le cerveau en tant que source d’énergie. Les cétones fournissent cette énergie sans l’intervention de l’insuline ou du glucose.

Des études récentes ont montré que le cerveau crée sa propre insuline pour utiliser le glucose afin d’alimenter les cellules du cerveau. Comme le cerveau d’une personne malade d’Alzheimer perd sa capacité à créer sa propre insuline, les cétones provenant de l’huile de coco permettent d’apporter une autre source d’énergie permettant un meilleur fonctionnement du cerveau 19 20.

Dans une étude publiée en 2006, des chercheurs ont montré que la consommation de triglycérides à chaîne moyenne a entraîné une amélioration immédiate de la fonction cérébrale chez les patients ayant des formes modérées de la maladie d’Alzheimer 21.

D’autres études appuient ces résultats 22 23 et les triglycérides à chaîne moyenne sont très étudiés comme agents thérapeutiques potentiels contre cette maladie.

Empêche l’ostéoporose

Le stress oxydatif et les radicaux libres sont les deux principaux coupables de l’ostéoporose.

Étant donné que l’huile de noix de coco possède une action antioxydante qui aide à lutter contre les radicaux libres, elle fait forcément partie des aliments naturels permettant de prévenir l’ostéoporose.

Un autre des avantages incroyables de l’huile de coco est qu’il augmente l’absorption du calcium dans l’intestin.

Les études sur l’ostéoporose ont révélé que l’huile de coco permet non seulement d’augmenter la masse osseuse, mais aussi maintenir la structure osseuse en cas de déficit en œstrogène 24.

Excellente pour la peau et les cheveux

L’huile de coco peut servir à beaucoup d’autres choses qui n’ont rien à voir avec l’alimentation.

shampooing-huile-de-cocoBeaucoup de personnes l’utilisent à des fins cosmétiques ou pour prendre soin de la santé et l’apparence de leur peau et de leurs cheveux.

Des études sur des individus à peau sèche montrent que l’huile de coco peut rééquilibrer le taux d’hydratation de la peau 25.

L’huile de coco peut également être très protectrice pour la santé des cheveux et une étude montre son efficacité en tant que crème solaire : elle permet de bloquer environ 20 % des rayons ultraviolets du soleil 26 27.

Il existe aussi de très nombreux produits pour l’hygiène dentaire et pour l’haleine. Ce sont en général des produits fait d’ingrédient 100 % naturel dont l’efficacité n’a rien à envier aux produits chimiques 28 29.

Remède naturel contre le candida albicans

Une étude publiée dans la revue Antimicrobial Agents and Chemotherapy 30 a révélé l’acide caprique et l’acide laurique de l’huile de coco s’avère être un traitement naturel efficace contre les champignons candida albicans et les infections à levures.

Pour éliminer efficacement et naturellement le champignon candida de ton intestin (et autres infections à levures), élimine le sucre transformé et les céréales raffinées de ton alimentation. Consomme beaucoup de graisses saines et prends une cuillère à soupe d’huile de noix de coco trois fois par jour en complément !

Quelles sont les différentes variétés d’huile de coco ?

Il existe 6 variétés principales d’huiles coco que tu peux trouver en magasin :

  1. Pure
  2. Raffinée
  3. Biologique
  4. Vierge
  5. Vierge biologique
  6. Extra vierge

L’huile de coco pure

Non raffinée et sans additif, cette variété d’huile est la plus ancienne. Elle est extraite des cerneaux de noix de coco séchées (appelés coprah) par compression. Ce type d’huile de noix de coco pure peut avoir de nombreux usages : alimentaire, massage, soin capillaire, cosmétique, mais aussi pour un usage médicinal ou industriel.

L’huile de coco raffinée

Aussi appelée huile de coco RBD (de l’anglais refined, bleached and deodorized), cette forme d’huile de coco raffinée est blanchie et désodorisée. Comme son nom l’indique, elle est obtenue chimiquement à partir de l’huile de coco pure. C’est la forme la plus riche en acides gras saturés, tous les autres éléments sont filtrés.

L’huile de coco vierge

Issue du lait obtenu à partir de la chair de la noix de coco fraîche et non à partir de coprah, par des procédés comme la fermentation, la centrifugation ou l’action enzymatique. Cette huile est extraite à basse température. Ainsi, le goût, l’odeur, et les antioxydants de l’huile sont conservés.

L’huile de coco biologique

Extraite de la noix de coco provenant de cocotiers issus de l’agriculture biologique. La production d’huile de noix de coco biologique est également effectuée sans la présence de produits chimiques lors de son extraction ou traitement. C’est une des variétés les plus consommées dans l’alimentation. L’huile de noix de coco biologique est couramment utilisée pour des produits cosmétiques biologiques, tels que les savons biologiques, les crèmes et lotions pour la peau.

L’huile de coco vierge biologique

Ce type d’huile est fondamentalement de l’huile de noix de coco vierge produite à partir de noix de coco biologiques. C’est la forme la plus pure de l’huile de coco, mais aussi la plus rare.

L’huile de coco extra-vierge

Parmi toutes les variétés d’huile de noix de coco, c’est la variété la plus contestée et controversée, car son existence même est douteuse et le nom n’a pas de sens. Par ailleurs, il n’existe pas de normes établies concernant la pureté de l’huile de noix de coco. Pas la peine donc de dépenser plus d’argent pour ce type d’huile…

Quelle huile de coco acheter ?

huile-noix-coco-bio-500-ml-produit-agriculture-biologiqueTu l’auras compris, cela dépend surtout de ton budget car ce superaliment n’est pas donné. Le mieux étant la forme vierge et biologique.

Attention, l’huile de coco raffinée ou transformée peut être blanchie, surchauffée au-delà du point de fusion et traitée chimiquement pour augmenter sa durée de conservation. Le traitement de l’huile modifie la composition chimique et les graisses deviennent mauvaises.

Voici un lien (affilié) pour en acheter une des meilleures avec un excellent rapport qualité/prix. Fabriquée en France, biologique et pure, 100 % vierge (première pression à froid).

Quand la manger avant le sport ?

L’huile de noix de coco se digère très vite et dans le cadre d’un régime cétogène, pauvre en sucre (low carb) ou hypocalorique, il est très intéressant d’en prendre 1 à 2 cuillères à café 30 minutes avant l’entraînement afin d’apporter rapidement de l’énergie au corps. Comme on vient de le voir, ces graisses seront en majorité transformées en énergie et très peu (voir rien du tout) sera stocké.

Comment manger de l’huile de coco ?

Personnellement, j’utilise de l’huile de noix de coco pour toutes mes cuissons et parfois certaines pâtisseries. J’en rajoute aussi chaque matin une cuillère à soupe (environ 15 g) dans mon bulletproof coffee pour commencer la journée. Je ne l’ai jamais utilisé directement sur la peau ou mes cheveux car la texture est à mon goût trop grasse, mais si ce côté gras ne te dérange pas, n’hésite pas à essayer !

Quelques lectures recommandées

Pour rester dans les aliments riches en graisses et bons pour la santé, je te recommande de lire l’article sur les bienfaits de l’huile de poisson. Pour faire le plein non seulement de bons lipides, mais aussi de protéines, jette un coup d’œil sur le dossier spécial oléagineux. Pour terminer, je te dirai que la clé d’une bonne alimentation est la variété. N’hésite pas donc à consommer ces autres huiles végétales aussi très bénéfiques pour la santé.
jimmy-thai

Rédigé par

Fondateur de Espace-Musculation.com

Livres recommandés

Références

  1. Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls: a natural experiment: the Pukapuka and Tokelau island studies
  2. Beneficial effects of virgin coconut oil on lipid parameters and in vitro LDL oxidation
  3. Effects of dietary coconut oil on the biochemical and anthropometric profiles of women presenting abdominal obesity
  4. Thermic effect of medium-chain and long-chain triglycerides in man
  5. Postprandial thermogenesis in lean and obese subjects after meals supplemented with medium-chain and long-chain triglycerides
  6. Twenty-four-hour energy expenditure and urinary catecholamines of humans consuming low-to-moderate amounts of medium-chain triglycerides: a dose-response study in a human respiratory chamber
  7. Alcohol-induced testicular oxidative stress and cholesterol homeostasis in rats – The therapeutic potential of virgin coconut oil
  8. Dietary lipids modify redox homeostasis and steroidogenic status in rat testis
  9. Effect of Combination Therapy of Fatty Acids, Calcium, Vitamin D and Boron with Regular Physical Activity on Cardiovascular Risk Factors in Rat
  10. Dietary Fat Influences Testosterone, Cholesterol, Aminopeptidase A, and Blood Pressure in Male Rats
  11. The effects of a low-carbohydrate ketogenic diet and a low-fat diet on mood, hunger, and other self-reported symptoms
  12. Covert manipulation of the ratio of medium- to long-chain triglycerides in isoenergetically dense diets: effect on food intake in ad libitum feeding men
  13. Influence of medium-chain and long-chain triacylglycerols on the control of food intake in men
  14. Equivalence of lauric acid and glycerol monolaurate as inhibitors of signal transduction in Staphylococcus aureus
  15. In vitro antimicrobial properties of coconut oil on Candida species in Ibadan, Nigeria
  16. The ketogenic diet for the treatment of childhood epilepsy: a randomised controlled trial
  17. Ketogenicity of soybean oil, coconut oil and their respective fatty acids for the chick
  18. Medium-chain triglyceride (MCT) ketogenic therapy
  19. A new way to produce hyperketonemia: use of ketone ester in a case of Alzheimer’s disease
  20. Coconut oil attenuates the effects of amyloid-β on cortical neurons in vitro
  21. Effects of beta-hydroxybutyrate on cognition in memory-impaired adults
  22. Study of the ketogenic agent AC-1202 in mild to moderate Alzheimer’s disease: a randomized, double-blind, placebo-controlled, multicenter trial
  23. Ketone Bodies as a Therapeutic for Alzheimer’s Disease
  24. Virgin coconut oil supplementation prevents bone loss in osteoporosis rat model
  25. A randomized double-blind controlled trial comparing extra virgin coconut oil with mineral oil as a moisturizer for mild to moderate xerosis
  26. Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage
  27. Potential of herbs in skin protection from ultraviolet radiation
  28. Effect of oil pulling on plaque induced gingivitis: a randomized, controlled, triple-blind study
  29. Effect of oil pulling on halitosis and microorganisms causing halitosis: a randomized controlled pilot trial
  30. In Vitro Killing of Candida albicans by Fatty Acids and Monoglycerides

Articles pour les curieux(euse)