Étirer les fessiers

Étirement fessiers

Ce mouvement permet d’étirer sans matériel les muscles fessiers. Ces muscles de la région fessière jouent un rôle important pour la locomotion. Après avoir décrit les techniques qui permettent l’étirement de ce muscle, nous aborderons l’anatomie et le rôle des fessiers.

Comment étirer les fessiers

Assis sur le sol avec les deux jambes tendues devant vous, les mains derrière les hanches. Croisez votre jambe droite par dessus votre jambe gauche et glissez le talon droit vers les fesses. Placez le coude gauche à l’extérieur du genou droit de la jambe fléchie, expirez et poussez contre le genou en regardant par-dessus l’épaule droite.

Conseil pour étirer les fessiers, les hanches et le bas du dos: évitez de pousser ou de tourner trop rapidement.

Comment étirer les fessiers assis

Étirement fessiers assis

Assis sur une chaise ou un banc. Le buste bien droit, les épaules relâchées, croisez votre jambe gauche devant le corps Saisissez le dessus du pied avec la main droite et la partie externe du genou avec la main gauche. Expirez et tirez doucement le genou vers l’épaule opposée. Faites les deux côtés.

Conseil pour étirer les fessiers assis: évitez de tirer le pied vers le haut et de vous mettre dans une mauvaise position.

Anatomie et rôle des fessiers

Les fessiers sont en faites composés de trois muscles : le muscle grand glutéal, le muscle moyen glutéal et le muscle petit glutéal (petit, moyen et grand fessier). Ces trois muscles des fesses appartiennent aux muscles dorsaux et latéraux de la ceinture pelvienne. Ils possèdent une insertion supérieure commune sur la face externe de l’os iliaque qui se divisent ensuite pour se fixer sur la partie supérieure du fémur. Les petit et moyen fessiers se fixe sur la face externe de la grosse tubérosité. Le grand fessier s’insère derrière l’extrémité supérieure du fémur. Ces muscles sont sur le trajet du nerf grand sciatique qui innerve les membres inférieurs. Les muscles fessiers interviennent dans les mouvements d’abduction, de rotation interne et externe de la jambe. Leur rôle premier est de rattacher les cuisses au tronc. Ils permettent également de stabiliser latéralement le bassin. Les muscles antagonistes des fessiers sont le piriforme, le jumeaux inférieur et supérieur, l’obturateur interne et externe et le muscle carré fémoral.

Partager cet article

Articles pour les curieux(euse)