Analyse des aliments protéinés

Les lentilles

bienfaits lentilles

La lentille est le "soja" des Français et le plus digeste des légumes secs. Gardons une place privilégiée à ces petites graines comme faisaient les paysans de nos campagnes jadis qui la consommaient régulièrement dans leur soupe quotidienne ! Le bifteck se trouvait rarement dans leur assiette... à leur grand avantage d'ailleurs car ils s'en portaient mieux !

La lentille une véritable viande végétale !

En effet, cette légumineuse mérite le nom de viande végétale, car elle contient jusqu'à 24 % de protéines, et 2 % de graisse seulement (lentille verte du Puy) ! La lentille possède également une richesse minérale incroyable.

Elle contient 277 mg pour 100 g de soufre et c'est certainement pour cette raison que les romains l'utilisaient comme plante médicinale pour guérir les troubles hépatiques. De plus, en neutralisant les déchets de nos tissus, cet oligo-élément facilite la respiration des cellules et améliore considérablement la beauté de la peau en prévenant l'acné et autres dermatoses.

Avec ces 400 mg pour 100 g de phosphore, et ses 80 mg pour 100 g de magnésium, cette petite graine fortifie notre système nerveux souvent épuisé par les stress de la vie moderne. Pensons aussi à sa teneur en calcium non négligeable (60 mg pour 100 g) et gardons à l'esprit que l'on peut trouver ce précieux élément ailleurs que dans les laitages !

Les fréquentes carences en fer en en zinc que nous rencontrons aujourd'hui sont certainement une des conséquences de la suppression de la lentille dans la composition de nos repas journaliers (la lentille est un des aliments les plus riches en fer et zinc : 7 mg pour 100 g pour le premier, et 2 à 9 mg pour 100 g pour le second).

Egalement riche en vitamine du groupe B, les sucres de cette légumineuse s'assimileront lentement et éviteront vos fréquents "coups de pompe hypoglycémiques". Il existe de nombreuses variétés de lentilles, mais nous vous conseillons de privilégier la lentille verte dite "du Puy", cultivé à l'origine dans le Massif Central, d'un goût délicieux, et surtout plus tendre et riche en protéine que la lentille blonde du Nord.

Recommandations

Notez que pour augmenter l'assimilation des protéines de la lentille, il est préférable de toujours l'associer à une céréale. En effet, la lentille est riche en lysine mais pauvre en méthionine alors que les protéines des céréales sont pauvres en lysine et riches en méthionine. Cette association permet donc d'établir un équilibre parfait des acides aminés essentiels, éléments de base de protéines.

Enfin, pour que ces précieuses substances de cet aliment puissent être extraites au maximum par votre tube digestif, faites tremper ces graines pendant plusieurs heures avant de les cuire afin que l'enveloppe de ces dernières soit ramollie et donc plus facilement attaquée par vos sucs digestifs.

Comment préparer les lentilles ?

Triez et lavez les lentilles. Laissez-les tremper dans de l'eau pendant 12 heures environ. Les égoutter ensuite, puis les mettre dans une cocotte en fonte avec de l'ail, une feuille de laurier, un brin de thym, du sel et un peu d'eau. Cuire pendant 15 min environ. Égoutter s'il reste de l'eau après cuisson et servir soit nature soit avec un filet d'huile d'olive.